"Onantsira"

Oeuvre en évolution

fil, papier, feutre

 

 

Les Hurons désignent par «onantsira» le trophée guerrier composé de la peau de la tête avec ses cheveux : c'est à dire le scalp. Ils le considéraient aussi bien comme une protection que comme un avertissement guerrier. Ainsi,ils le suspendaient à l'entrée de leur territoire ou de leur village.Plusieurs scalps pouvaient être cousus ensemble.

 

Ici, «Onantsira» est un travail d'écriture et de tissage participatif.

Les visiteurs sont invités à écrire sur un petit bout de papier mis à leur disposition, un message de leur choix : une pensée, un souhait, un fait d'actualité, une citation, un secret, un souvenir, quelque chose qui leur semble essentiel de notifier ou bien même quelque chose n'ayant à priori aucune importance.

 

Les messages laissés sur place sont régulièrement récoltés puis enfermés un à un dans des coussinets transparents de petite taille,irréguliers, cousus de fil noir et assemblés bout à bout.

Ainsi c' est une œuvre qui s'étend. Sa taille en Mai 2018 est d'environ 2m2.